Le transport multimodal en Europe

transport multimodalLe transport multimodal des marchandises ou transport intermodal consiste à utiliser plusieurs modes de transport pour assurer le transport de marchandises d’un point A à un point B. En Europe, le visage du transport intermodal est mitigé. La grande partie de ce transport est sur rail-route et il s’effectue entre les Pays Bas-Allemagne et la plaine du Pô en Italie.

Précisions sur le transport intermodal

Le transport multimodal fait appel à différents modes de transport pour pallier aux problèmes logistiques. En effet, l’éloignement des sites de production ou la massification des flux ne facilitent pas la logistique et le fret, d’où l’intervention successive de deux ou plusieurs modes de transport.
Son développement intervient à la suite de la découverte du conteneur dans les années 1960. Il contribue aujourd’hui à atteindre les consommateurs dans les régions reculées des zones urbaines. Le transport multimodal est pratique pour les logisticiens et permet d’utiliser les moyens de transport disponibles en fonction des besoins. Il répond aussi à des exigences liées aux délais, à la protection de l’environnement et à des contraintes budgétaires.

L’état du transport multimodal en Europe

L’Europe ne réunit pas toutes les conditions pour un transport multimodal adéquat, ce qui engendre la crise de ce secteur. En effet, pour être efficace, le transport multimodal de fret a besoin de longues distances, supérieures à 500 km. Pourtant en Europe, plus de la moitié du parcours de transports de fret est inférieure à 50 Km. De plus, plusieurs régions européennes ne possèdent pas d’infrastructures ou de terminaux multimodaux.
Il en résulte une crise du système de transport intermodal en Europe. Cette crise qui dure depuis les années 2000 a débuté avec la suppression du système Eurovignette. La libéralisation des contraintes routières ainsi que l’ouverture aux pays de l’Est ont également favorisé cette crise. Cependant, la situation diffère d’un État à un autre. En Allemagne et en Italie par exemple, le transport multimodal est en plein essor tandis qu’il stagne en Autriche, en Espagne et en Belgique, la France et la Suisse connaissent une régression.
Cette situation affecte également les types de transport intermodaux en Europe. Ainsi, on assiste à un déclin du transport intermodal rail – route, une forte croissance du transport intermodal fluvial et du transport maritime de conteneurs.

Les obstacles du transport intermodal de fret en Europe

Comme difficultés au développement de ce système de transport, on note un secteur peu rentable et une sous-capitalisation des opérateurs européens qui ont du mal à investir et à développer leur activité. Les subventions des États européens ne sont pas très claires. L’absence d’harmonisation de la réglementation en matière d’exploitation des voies ferrées et le peu d’intérêt vers ce secteur entraînent une défaillance et un manque de ponctualité du fret ferroviaire. On peut aussi nommer les problèmes liés aux équipements et aux conducteurs lors des passages de frontières.

Comment promouvoir l’intermodalité du fret européen ?

Premièrement, il faut uniformiser la réglementation sur le transport multimodal en Europe. L’Europe doit également mettre en œuvre des politiques budgétaires pour développer l’intermodalité du fret en Europe. Sur le plan technique, il faut assurer l’interopérabilité des systèmes nationaux et régionaux. Ceci devrait permettre le développement du transport fluvial, du cabotage maritime, des autoroutes de la mer, etc.

A MAP Transport S.A., nous garantissons la sécurité du transport de toutes vos marchandises depuis, maintenant, 33 ans. Notre professionnalisme et notre respect pour les mesures et les lois en vigueur font de nous une entreprise fiable. Plus de 2000 clients comptent sur nous et nos services, mais nous voulons aller plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page