Ultima milla / Last mille / Dernier Kilometre 01

Dernier kilomètre, problématique majeure de la mobilité future

Le dernier kilomètre est le segment le plus important d’une chaîne de distribution. Lorsqu’il est bien optimisé, il permet d’offrir au client de meilleures conditions de livraison et de répondre à ses attentes. Toutefois, en amont, la livraison sur le dernier kilomètre pèse beaucoup sur les entreprises. Les supply chain managers sont donc face à un défi de taille. Ils doivent trouver des méthodes plus efficaces pour gérer la logistique du dernier kilomètre. Et ce n’est pas une mince affaire ! Découvrons ensemble les enjeux et solutions autour du dernier kilomètre.

Les enjeux écologiques et économiques de la livraison du dernier kilomètre

Comme son nom l’indique, le dernier kilomètre représente le dernier maillon de la chaîne de distribution. Le colis quitte le transport en gros volumes pour être livré au consommateur final. Cette procédure anodine en apparence impose deux grands challenges aux entreprises.

Les enjeux écologiques et économiques de la livraison du dernier kilomètre

Avec le transport en masse, les entreprises réalisent des économies d’échelles considérables. C’est tout le contraire avec la logistique du dernier kilomètre. En effet, pour chaque colis, il faut préparer un mode de livraison particulier. De ce fait, les coûts unitaires des colis augmentent progressivement au fur et à mesure que la commande se rapproche du consommateur final.

Ultima milla / Last mille / Dernier Kilometre 02
Chaque produit peut nécessiter un emballage et un mode de livraison différents, faisant de l’optimisation de vos livraisons un défi logistique.
(Source : Nataliya Vaitkevich /8939564 pexels.com)

Les charges du dernier kilomètre pèsent beaucoup sur les entreprises. Ce maillon de la supply chain représente en moyenne à lui seul 20 % du coût global des transports du colis. Le prix à payer est d’autant plus considérable si la distance que doit parcourir le colis pour être livré est élevée. 

Une empreinte importante sur l’environnement

Gérer les coûts unitaires exorbitants n’est pas le seul défi de la logistique urbaine. L’aspect environnemental est aussi à prendre en compte. Selon une étude menée à Paris, un véhicule sur cinq fait du transport de marchandises. Par conséquent, la livraison de colis est responsable d’environ 25 % des émissions des gaz à effet de serre.

Il ne suffit donc pas de réduire les coûts unitaires. Les logisticiens doivent aussi trouver des solutions de livraison urbaine plus respectueuses de l’environnement. C’est un défi de taille, quand on sait que le commerce en ligne connaît une croissance exponentielle depuis quelques années.

Ultima milla / Last mille / Dernier Kilometre 03
Contrairement aux livraisons de nourriture, le format du produit du dernier kilomètre n’est pas toujours compatible avec des véhicules simples tels que des vélos ou des scooters électriques.
(Source : Kampus Production /8931720 pexels.com)

Les solutions mises en œuvre pour relever ces défis

Pour réduire les externalités négatives du dernier kilomètre, les experts de la logistique urbaine savent à peu près quels sont les leviers à actionner. Ils ont trouvé des solutions novatrices et avantageuses pour les entreprises, les consommateurs et l’environnement. Parmi ces solutions, il y a notamment :

  • La mutualisation des livraisons. Elle consiste à utiliser un même véhicule pour servir des expéditeurs différents selon la zone de livraison ;
  • L’usage de véhicules de transports propres. Ici, il s’agit de favoriser les véhicules propres et silencieux pour assurer la livraison. Ces nouveaux modes de livraison sont d’ailleurs en cours d’expérimentation ;
  • Le recours intensif à la technologie notamment pour planifier les déplacements ou même livrer. Les drones livreurs utilisés par Amazon ou DHL en sont un exemple éloquent ;
  • La consigne automatique ;
  • Le Click and Collect.

La gestion de la logistique urbaine du dernier kilomètre est un pilier stratégique qui permettra de rendre la supply chain plus dynamique tout en apportant des avantages aux entreprises. L’année 2022 sera probablement marquée par la multiplication des actions en ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page